chauffe-eau

Un chauffe-eau est un élément indispensable dans une maison. Il permet de produire de l’eau chaude sanitaire qui est nécessaire pour faire la vaisselle ou le linge et pour prendre une douche à votre réveil le matin. Mais il faut savoir que la durée de vie d’un ballon d’eau chaude varie en fonction de la marque de l’appareil, de la qualité d’eau, de la fréquence d’entretien, etc. On vous explique tout ici !

De quoi dépend la durée de vie d'un ballon d’eau chaude ?


En général, la durée de vie d’un ballon d’eau chaude ou chauffe-eau tourne autour d’une dizaine d’année. Sa longévité dépend de plusieurs facteurs : de la marque de l’appareil, de son utilisation, de la qualité de l’eau de votre région, de la teneur du calcaire, ou encore de la fréquence d’entretien de votre équipement. A noter que certains appareils sont dotés des équipements qui limitent les facteurs d’usure et permettent de prolonger la durée de vie d’un chauffe-eau. Avant de vous pencher dans le remplacement de votre système de production d’eau chaude sanitaire, n’hésitez pas à faire intervenir un plombier pas cher Paris 16. Ce professionnel est capable d’effectuer un diagnostic minutieux à votre appareil et de décider s’il s’agit d’une réparation ou d’un remplacement intégral de votre ballon d’eau chaude.

Les signes qui montrent le vieillissement d’un ballon d’eau chaude


Si vous envisagez de changer votre chauffe-eau, sachez qu’il existe certains signes avant-coureurs qui annoncent que votre appareil n’est plus fonctionnel.

L’eau est moins chaude


Lorsque l’eau devient moins chaude, alors que le chauffe-eau est bien entretenu, cela est le signe d’une baisse des performances. Ce genre de problème est dû généralement à un thermostat défaillant ou à une résistance entartrée.

La réserve d’eau s’épuise rapidement


Si vous constatez que la réserve d’eau chaude se vide rapidement, alors que vous n’avez pas changé vos habitudes de consommation, cela veut dire qu’il y a peut-être une fuite d’eau dans la cuve ou d’un cumulus défectueux. Une faible réserve qui survient une seule fois, n’est pas une chose inquiétante. Toutefois, si elle devient réplétive, cela doit vous alerter sur l’usure de votre appareil.

Des traces de rouille présentes sur l’appareil


Vous observez de la rouille qui apparait de façon soudaine ou progressive sur votre cumulus électrique? Il s’agit sans aucun doute d’une cuve endommagée et oxydée. La présence de rouille est due aussi à une anode qui ne fonctionne pas correctement. Si vous disposez d’une anode en magnésium, il est nécessaire d’entretenir régulièrement votre ballon d’eau chaude afin de protéger ce dernier contre la rouille et l’oxydation.

De l’humidité sur le chauffe-eau


Un autre signe qui ne trompe pas : c’est l’humidité qui apparait sur le corps de votre cumulus. Celle-ci est aussi le signe de perforation de votre réservoir de stockage (cuve). En effet, la chaleur et l’accumulation d’eau au fond du ballon d’eau chaude peut contribuer à la formation de gouttes et de fuites d’eau importantes. Soyez vigilant alors !

Une eau colorée


Si vous apercevez que l’eau qui arrive à vos robinets est colorée, cela doit vous alerter. En effet, cette eau colorée est sans doute causée par une rouille présente dans la cuve. Une oxydation est due généralement à un problème de l’anode en magnésium.

Des bruits anormaux


Si vous entendez, lors de l’ouverture du robinet, des bruits anormaux, cela doit vous alerter ! Cette panne est en effet, le résultat d’un problème d’acheminement de l’eau dans votre ballon d’eau chaude. Ainsi, l’eau arrivera à faible débit ! Le tartre peut être aussi la cause des bruits provenant de la cuve. Le calcaire présent dans l’eau risque de s’accumuler progressivement dans les canalisations, bloquant ainsi le passage d’eau.

Une surconsommation sur la facture d’énergie


Si vous remarquez une surconsommation énergétique dans votre facture, cela est le synonyme d’un problème provenant de vos appareils de chauffe (cumulus électrique, chaudière). N’hésitez pas donc à vérifier leur bon fonctionnement. Lorsque le chauffe-eau commence à perdre son efficacité, il consomme plus d’énergie pour pouvoir produire d’eau chaude sanitaire. Si c’est le cas pour vous, n’hésitez pas à faire intervenir un professionnel pour effectuer un diagnostic minutieux à votre appareil.

admin

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot lahby ?

Fil RSS des commentaires de cet article